Les arbres de la Liberté : reprenant une tradition datant des gaulois et des romains, de planté un arbre symbole de vie, de force et de croissance pour célébrer un évènement heureux, les révolutionnaires ont fait planté des arbres dit de la liberté des 1790. Devenu alors symbole de l’idéal révolutionnaire ses plantations se développèrent en 1792 et repris de plus belle après la révolution de 1848. Ses arbres de la liberté étaient considéré comme des monuments publics, de véritable de autel de la patrie et la loi punissait très sévèrement quiconque leur portait atteinte, jusqu’à la peine de mort pour ceux qui les abattrait. On peut encore voir de nombreux arbres de la liberté dans nos villages comme dans le beau village de Pérouges dans l’Ain.

Vous pouvez les voir aussi dans vos poches sur les pièces de 1 et 2 euros. Sur l’envers de la pièce il y a un  arbre dont  les branches et les racines rayonnent dans un hexagone représentant le territoire français et encadré par la devise égalité et fraternité.